Galerie - Être paraître

Aujourd’hui on donne de plus en plus d’importance au paraître. Il y a le paraître, l’extérieur et la partie de nous qui reste dans l’ombre.

J’ai voulu rendre visible ce coté caché.

J’ai réalisé trois sculptures où sont présents un aspect extérieur et quelque chose de plus intime.

Sans me rendre compte, j’ai commencé à les appeler par un prénom.

Un étrange phénomène c’est alors produits : mes sculptures ont pris une dimension psychologique, une personnalité en quelque sorte.

J’ai voulu alors les photographier (portraiturer) dans un contexte qui pourrait correspondre à leur nouvelle existence.

Depuis elle n’en font qu’à leur tête.

Louise veut sortir tous les soirs, Germaine cherche des admirateurs et Meret ne me parle plus.

Louise : 56x55x99 Zinc, Kapok teint, Lumière, Vitre
Germaine : 60x61x24 Zinc, Miroir, Lumière, Kapok teint
Meret : 60x60x23 Zinc, Miroir, Lumière, Kapok teint

RSS
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
Être paraître
 
 

Copyright ©2013 Sara Grossert. | Tous droits réservés. | Webmaster and Web design: Circe.